© 2018 Marjorie Levasseur - auteur

  • Instagram - Cercle blanc
Rechercher

A la rencontre des lecteurs

C'était une de mes grandes résolutions de cette année 2018. Après un an passé dans l'univers chaleureux des auteurs auto-édités, bien au chaud dans ma bulle d'auteure, cachée par mon écran d'ordinateur, il était grand temps que je fasse le grand saut. Je vous avouerais sincèrement que c'est une décision lourde de conséquences pour la personne hyper réservée que je suis ! Cela signifie sortir de ma zone de confort, de mon petit nid douillet, de mon antre de créativité... J'aurais pu ajouter aller vers l'inconnu si j'avais fait ce choix il y a un an, mais ce n'est plus vraiment le cas aujourd'hui, parce que l'accueil fait à mes romans n'est pas le même. Même si ce n'est que virtuellement, ou même seulement de nom, je connais une partie de mon lectorat qui lit, à 95 % en numérique.

Mais il est vrai qu'en restant derrière mon écran, et en ne passant que par Amazon, je me prive de certaines choses, et pas seulement de lecteurs "papier". Cette rencontre en réel avec les lecteurs, même si beaucoup ne me connaissent pas encore, c'est une fin en soi, pour un auteur. C'est la chaleur humaine d'une vraie rencontre, c'est se montrer soi-même comme une véritable personne et pas seulement comme un auteur.

Je ne suis pas quelqu'un d'inaccessible, je suis "Madame tout le monde", et à ce titre, je veux me montrer disponible et présente pour les lecteurs qui ont l'envie de me rencontrer et de discuter avec mon humble personne^^

Le premier pas a donc été franchi hier, à Nevers, au Salon des Auteurs Nivernais. Autant commencer chez soi, surtout que par ici, personne ne connaît vraiment ma qualité d'auteur à part mon entourage proche. Mais j'aime bien faire les choses à l'envers parfois^^.

Occupée à attacher mes deux cartons sur ma petite charrette (un diable pliant, pour les initiés), je vois arriver dans ma direction une charmante dame qui semble presque aussi chargée que moi. La conversation entamée, nous nous rendons compte que nous sommes toutes les deux là pour la même chose, quelle coïncidence ! Nous faisons donc le trajet ensemble pour rejoindre la galerie marchande du centre commercial situé juste au-dessus de nous et quelle n'est pas notre surprise lorsque nous nous apercevons que nous sommes voisines de table ! Dos à dos, mais voisines tout de même ! J'ai donc passée la journée en très agréable compagnie, merci Christiane (je vous mets un petit lien ici pour que vous fassiez aussi connaissance avec elle : https://www.edilivre.com/2017/10/04/tomy-dans-le-regional-de-cosne-pour-son-ouvrage-arrete-toi-ici-il-fait-si-beau/#.Wsor84huaM8 )

Arrivée une demi-heure avant le début des festivités, j'installe donc mon stand :


Dans la place, dans la galerie marchande du Carré Colbert

Les minutes s'écoulent, on nous fournit un flyer d'"exposant" à apposer sous notre pare-brise pour ne pas avoir d'ennui avec la société qui gère le parking, on fait un petit tour dans la galerie marchande histoire d'aller saluer les collègues et de faire connaissance, avec leur personne et leur oeuvre...

Les clients du magasin venus faire leurs courses n'ont pas l'air très au courant de l'événement et passent un peu en coup de vent devant les stands... Tant pis, ce sera pour plus tard ! Les heures s'égrènent et enfin quelques passants décident de faire halte, posent des questions, discutent agréablement... et les deux premières ventes sont conclues dans la matinée !

Alors, bien sûr, tout au long de la journée, je n'ai pas eu que des lecteurs acheteurs inconnus, mais c'est une belle victoire pour moi d'avoir réussi à susciter l'intérêt de personnes que je n'avais jamais rencontrées auparavant et je pense que je n'oublierai pas de sitôt leurs prénoms (il faut dire que je les ai notés aussi^^).


J'ai bien sûr eu la visite de mon mari (qui travaille tout près) et de mon petit gars.


Vous voyez d'ailleurs un bout de pied et une main sur cette photo, c'est lui^^

Je lui ai d'ailleurs ramené les trois albums de DUF, "Frizz", spécialement dédicacés par un dessin de l'auteur, il était ravi !


Au hasard d'une de mes pérégrinations jusqu'aux toilettes (eh oui, on oublie aussi qu'un auteur est un être humain^^), je me suis sentie un peu comme sur Sunset Boulevard, mes pieds foulant le carrelage de la galerie marchande tapissés ici et là du nom des auteurs présents au Salon, sauf qu'il ne s'agissait pas d'étoiles :


Je ne vous ai pas oubliés durant cette journée, d'ailleurs toutes ces photos, vous les connaissez déjà puisque je les ai partagées avec vous. Même si la journée a été très longue et très fatigante, j'en suis vraiment revenue heureuse et enrichie de cette fabuleuse expérience ! J'ai rencontré lecteurs et auteurs, même si je n'ai pas pu discuté avec l'ensemble de ces derniers, ai eu quelques discussions vraiment intéressantes et pris des contacts pour d'autres salons à venir.


Finalement, cette bonne résolution n'était pas une si mauvaise décision, non ? ;-)

49 vues