Rechercher

Et si je vous parlais un peu de...


De quoi ? De mon prochain roman par exemple, que j’espère avoir terminé avant cet été. Quand je dis « terminé », je parle bien sûr du premier jet de l’histoire, sans relecture ni correction. Car même si je mets toujours un point d’honneur à traquer les lettres manquantes ou les fautes de participe faites dans l’élan de l’écriture, au fur et à mesure, je me rends compte malheureusement que ce n’est pas suffisant. J’ai beau avoir à la base, je le crois du moins, un très bon niveau en français, il y a toujours, lors des premiers jets, des coquilles qui subsistent (à vous faire dresser les cheveux sur la tête, parfois^^).


Pour ce roman, j’aimerais éviter les erreurs commises, pour les deux premiers, dans la précipitation. Dans l’impatience d’avoir l’avis de lecteurs sur mon travail, je pense avoir lancé la procédure d’auto édition trop rapidement, j’aurais sans doute dû passer plus de temps à la relecture, enfin, encore plus de temps. Car il faut bien l’avouer, j’ai bien dû me relire des dizaines de fois et au final, je pense que je ne voyais plus rien, sans compter qu’au bout d’un certain temps de relecture, on finit par saturer, voire vomir son propre texte. Sincèrement, plus je le lisais et plus je lui trouvais de défauts !

Enfin bref, j’étais là pour vous parler de mon prochain roman, du moins pour vous donner des petites infos par-ci par-là parce que je n’aime pas du tout, en général, parler d’une histoire que je n’ai pas encore terminé d’écrire. Appelez ça comme vous voulez, de la superstition, je ne sais pas, mais en tout cas « raconter de quoi ça parle » me met mal à l’aise.

Je peux vous dire en tout cas que l’histoire va être plus sombre que ce que j’ai pu écrire jusqu’à maintenant, même si, bien sûr, tout ne sera pas noir. D’ailleurs, une vieille dame (et oui encore une^^) sera là pour mettre un peu de gaieté dans tout ça. Cela se déroulera à Paris, entre le XVIème et le XVIIIème arrondissement. Des thèmes graves y seront abordés mais je ferai en sorte de ne pas trop vous miner le moral, promis-juré^^. Deux personnages centraux masculins, avec des caractères diamétralement opposés. Une grande importance de la Femme pour ces deux personnages, de façon positive et négative.

Voilà, je ne vous en dis pas plus car je tiens absolument à ne rien dévoiler de l’intrigue pour l’instant. Pas trop frustrés, j’espère ?



19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2018 Marjorie Levasseur - auteur

  • Instagram - Cercle blanc