Rechercher

Les Lilas : une histoire qui n'en finit pas...


Vous avez récemment pu voir sur les réseaux sociaux, quelques photos circuler, mais avant de vous parler un peu plus avant de ce projet, j'aimerais revenir quelques mois en arrière, voire quelques années^^.


Les Lilas ont en effet pris naissance bien avant mes débuts dans l'autoédition puisque j'ai commencé à écrire le premier tome de cette trilogie (qui ne devait d'ailleurs être qu'une duologie à la base, mais j'en reparlerai plus loin) en mars 2016. J'étais alors complètement néophyte en la matière et partageais ma vie entre mon travail d'aide-soignante à domicile et ma petite famille.

Si vous me connaissez un peu ou que vous avez lu certaines interviews auxquelles j'ai répondu, vous devez sans doute savoir que le personnage de Madeleine, cette nonagénaire que va rencontrer mon héroïne, Clémence, dans Une parenthèse dans ta vie... , m'a été largement inspiré par l'une des patientes du service de soins pour lequel je travaillais alors. Quant à Clémence et le personnel des Lilas, il est bien évident que mes connaissances du métier m'ont beaucoup aidée. Tout le reste n'est que le fruit de mon imagination.


Au fil des mois, l'histoire a pris forme et le point final de cette parenthèse a été posé fin août 2016, cinq mois jour pour jour après le premier mot tapé sur mon ordinateur. Après quelques relectures et corrections faites par moi-même à l'époque, j'avais envoyé ce manuscrit à différentes maisons d'édition, tout en commençant la suite du récit, Il n'y a pas d'ombre sans lumière, écrite en un temps record par rapport au tome un : un mois et demi.

L'histoire de Clémence, Frédélian et Madeleine aurait dû s'arrêter là. J'ai d'ailleurs commencé l'écriture de Ces oiseaux qu'on met en cage, mon premier one-shot, quelques semaines après.

Au bout de quelques mois sans réponse de maisons d'édition, et de quelques réponses négatives et impersonnelles, je me suis dit : pourquoi ne pas confronter ma parenthèse directement à ses potentiels lecteurs ? Ce que j'ai fait fin janvier 2017 en me lançant dans l'auto-édition alors que personne ne me connaissait. Forcément, j'ai un peu ramé pour faire connaître ce premier roman. J'avais choisi l'auto-édition un peu sur un coup de tête, sans préparation préalable, et j'ai donc dû apprendre sur le tas comment promouvoir son livre sur les réseaux sociaux, à qui s'adresser pour avoir des services-presse... un monde totalement inconnu pour moi !


Quinze jours après la publication d' Une parenthèse dans ta vie... , j'ai sorti sa suite. J'ai envoyé quelques mails à des blogueuses littéraires, complètement inconnues de moi et qui se sont avérées être d'adorables personnes. J'ai accepté sans broncher les délais proposés et attendu avec impatience les premières chroniques.

Passés les quelques points noirs sur les petites coquilles restantes à l'époque, mon histoire semblait plaire. Beaucoup de lecteurs manifestaient d'ailleurs leur tristesse de devoir quitter ces personnages auxquels ils s'étaient attachés.

Moi, je n'avais pas du tout envisagé de suite. Je terminais l'écriture de mes oiseaux, que je voulais inscrire au concours des Plumes francophones, mon esprit était clairement à mille lieues d'une poursuite éventuelle de l'histoire.


Et puis j'ai fini par annoncer qu'une suite... non, mais pourquoi pas un spin off centré sur d'autres personnages, Nathaniel et Nanou par exemple. Devant l'enthousiasme entourant cette nouvelle, je ne pouvais plus reculer et cela ne pouvait que m'encourager à continuer d'écrire, de toute façon, cela m'était devenu indispensable.

Deux semaines après la sortie des oiseaux, j'ai donc commencé le roman qui allait devenir le tome 3 des Lilas, Tout va bien, je t'aime. Et finalement, le spin off n'en était plus vraiment un, même si tout ne tournait plus uniquement autour de Clémence et Frédélian. Ce troisième et dernier tome est sorti en septembre de la même année.




Depuis, ma trilogie a fait son petit bonhomme de chemin, agrandissant le cercle de ses lecteurs. Le nom Les Lilas a été choisi pour la série l'année dernière. En effet, il ne paraissait pas clair que Tout va bien, je t'aime était une suite, certains lecteurs commençant même par ce roman avant de s'apercevoir qu'il s'agissait de la fin de l'histoire. Ce qui, en soi, n'est pas problématique, mais dommage, certains éléments devant leur apparaître un peu nébuleux. À présent les choses sont claires ! 😋


Bon, je vous vois venir avec vos gros sabots. Vous vous dites certainement : "mais elle va arrêter de tourner autour du pot ! Nous on voudrait savoir ce que c'est que cette intégrale en format papier qui nous est apparue en photos il y a quelques jours !"

Alors... vous connaissiez normalement déjà cette jolie couverture créée par mon mari pour l'intégrale des Lilas, couverture que j'ai sortie de derrière les fagots la première fois pour le concours de l'Avent initié par Sofia, du blog BooksCritics à la fin de l'année dernière. Une intégrale non commercialisée, mais que j'ai offerte comme lot, en ebook pour le concours de Sofia, et plus récemment pour celui que j'ai organisé pour "fêter" mes 2000 abonnés sur Twitter.

L'intégrale n'a pas encore trouvé son utilité en format numérique sur Amazon, les trois tomes continuant à être découverts par de nouveaux lecteurs, d'autant plus qu'Une parenthèse dans ta vie... fait partie du programme Prime reading. En revanche, les brochés, même si quelques uns trouvent preneurs, partent plus difficilement sur les plateformes de vente.


J'ai aussi fait deux constats durant les salons et dédicaces :

- Une série à plusieurs tomes peut refroidir les lecteurs qui hésitent parfois à acheter d'un coup trois livres d'une auteure inconnue (pas tous, heureusement^^). Et quand des lecteurs se lancent pour découvrir l'histoire, ils ne prennent souvent que le tome un ce qui, au final, commence à creuser l'écart dans mon stock, entre les différents tomes^^.

- Sur certains salons ou dédicaces, on ne m'alloue pas toujours un espace suffisant pour tous mes romans et quand tout est serré, le stand n'est pas attractif.




J'ai donc décidé de créer l'intégrale en format papier pour pallier ces inconvénients. J'ai fait imprimer par Aquiprint quelques exemplaires qui ne me serviront qu'aux salons et dédicaces dans lesquels je sais par avance que je n'aurai pas assez de place , sauf exception. Pour l'instant, l'intégrale papier n'apparaîtra pas dans la boutique de mon site, à moins de fixer des frais de port élevés car le livre est très lourd (presque un kilo^^). Mais vous la trouverez très bientôt sur toutes les plateformes et en commande chez vos libraires, au prix de 25 €uros, un prix plutôt juste quand on sait que le prix des trois volumes sur internet est de 38,70 € (12,90 € X 3) et que celui que je pratique habituellement sur mon site et sur les salons est de 30 € pour les trois volumes (pas en dédicace car le libraire prenant un pourcentage, il m'est impossible de changer le prix). Je vous tiendrai bien sûr au courant dès qu'elle sera disponible !


En attendant, j'ai créé pour la sortie de cette intégrale, un texte de quatrième de couverture que je vous invite à découvrir, ici :

Les Lilas, une maison de retraite au cœur de la Nièvre. Là où tout a commencé pour Clémence. C’est ici qu’elle a rencontré Madeleine et qu’une parenthèse s’est ouverte dans sa vie. Une parenthèse inattendue qui va lui permettre de mettre certaines choses à plat dans son existence et peut-être trouver ce qui la rendra vraiment heureuse, tout en continuant à venir en aide à ceux qui en ont besoin.

Mais une fois que le bonheur sera entre ses mains, sera-t-il pour autant facile de le conserver sans lutter au quotidien ? Lutter contre ses peurs, ses doutes… son passé.

Et celui qui croisera sa route sera-t-il à même de l’épauler en bataillant contre ses propres démons ?

Les Lilas, c’est l’histoire de deux êtres qui ne se seraient peut-être jamais rencontrés sans un coup de pouce du destin. C’est aussi celle de ceux qui marchent à leurs côtés, pour le meilleur et pour le pire…


Ce volume inclut les romans :

- Une parenthèse dans ta vie

- Il n’y a pas d’ombre sans lumière

- Tout va bien, je t’aime


J'espère que cette édition originale trouvera ses adeptes (j'ai cru comprendre qu'il y avait déjà des intéressé(e)s^^), en tout cas, je peux vous assurer que lorsque j'ai eu le BAT entre les mains, ce fut un pur bonheur !!!

Je peux d'ores et déjà vous dire que lors du Salon de l'Auto-édition à Lyon le 1er juin prochain, l'intégrale sera dans mes bagages (peut-être aussi à Cosne-sur-Loire, fin mai, j'aviserai^^)

Alors je vous dis à très très bientôt pour la naissance officielle de la petite dernière 😘

0 vue

© 2018 Marjorie Levasseur - auteur

  • Instagram - Cercle blanc