Rechercher

Paris, Nevers, Dijon : le choix du lieu de mon nouveau roman




Si vous me lisez, vous savez que je situe en grande majorité mes romans dans notre belle France. Il m’arrive bien sûr de faire quelques exceptions, comme dans Il n’y a pas d’ombre sans lumière, où Frédélian se rend au Québec ou bien encore dans Quoi qu’il advienne, où j’entraîne certains de mes personnages en Algérie (pays dans lequel je n’ai jamais mis les pieds, mais qui symbolise une partie de mes origines).


Mais en règle générale, j’aime poser le décor de mes histoires en France et pour cela, il peut arriver que j’aie besoin d’effectuer aussi quelques recherches, quand je ne me suis jamais rendue dans les lieux.


Pour C’est la pluie qui fait grandir les fleurs, j’avais déjà énormément de recherches à effectuer sur des thèmes bien spécifiques, alors j’ai décidé de rester en terrain familier en choisissant la Bourgogne et Paris que je connais bien : la première parce que j’en suis originaire et que j’y réside, Paris, parce que j’y ai vécu un an et qu’il est très facile de trouver des renseignements précis sur les quartiers de notre capitale, sur internet ou en flânant dur Google Earth ( Google Earth est le meilleur ami de l'auteur reclus dans sa grotte !^^).


Balthazar, mon personnage principal, est originaire de Nevers, c’est là qu’il est né et a passé son enfance et son adolescence. Il vit à Paris, du moins officiellement, car il n’est que rarement chez lui, et va être amené à passer du temps à Dijon, une ville que je connais bien pour y avoir passé deux années (non consécutives) pendant mes études universitaires.


C'est pourquoi, lors de votre lecture, vous ferez quelques pas près de la gare de Nevers, vous enivrerez des senteurs du marché d'Aligre à Paris et passerez un agréable moment, je l'espère, à vous promener sur les rives du lac Kir.




Je ne suis pas chauvine, mais j'aime beaucoup ma région, alors la mettre à l'honneur dans l'un de mes romans est toujours un plaisir !


Dans quelques jours, je publierai sur les réseaux sociaux, un premier extrait de C'est la pluie qui fait grandir les fleurs, je vous en offrirai plusieurs jusqu'à la sortie. Celle-ci approche à grands pas ! 😉


Dans le prochain article, je vous parlerai un peu de mes futurs projets littéraires et ferai un petit bilan de l'aventure Pardonne à la vie, alors... restez connectés ! 😘



(crédits photo : pixabay, site internet officiel de la Ville de Dijon, site pariseastvillage.com et Wikipédia)

28 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout