Rechercher

Salon du livre de Cosne-sur-Loire des 24, 25 et 26 mai 2019


Bon, ne faites pas les étonnés, vous savez bien que j'ai toujours un train de retard par rapport à mes retours de salon 😋 Alors oui, j'étais bien au Salon de l'auto-édition de Lyon hier, mais je ferai un autre article spécialement pour cela, courant de la semaine prochaine, parce que je ne vous ai toujours pas parlé de mon salon de Cosne et il le faut !!!

Je vais commencer par remercier la maman d'Alban Bourdy, l'un de mes adorables collègues de la Voie de Calliopé, pour sa gentillesse et son talent de photographe (la gentillesse, c'est de famille😊). Certains des clichés qui apparaîtront dans cet article sont d'elle et je tiens à rendre à César, ce qui appartient à César^^

D'ailleurs, voici une des photos-souvenirs, spéciale dédicace pour toi, Emma 😘 :


D'autres jolies rencontres ont parsemé ces deux journées et demi. Notamment, celle de Monique et René, un couple sympathique avec lequel j'avais déjà eu l'occasion d'échanger lors de ma dédicace à l'Espace culturel Leclerc de Coulanges et que j'ai été ravie de revoir.

Une fois n'est pas coutume, ce sont mes oiseaux et mes amoureux de Penn Avel qui ont eu la préférence des lecteurs, cette fois-ci. Mais ma trilogie a aussi eu son heure^^.

Merci donc à ces nouveaux lecteurs/lectrices : Thierry, Alain, Sylviane, Régine, Patrick... et deux autres dont je vous parlerai un peu plus loin et dont la rencontre m'a beaucoup touchée.


J'étais très bien entourée, mon voisinage était charmant avec d'un côté Floriane Brement, une jeune auteure jeunesse qui a écrit sa première histoire à 12 ans et qui sait très bien occuper son temps avec ses voisines (un Baccalauréat, pourquoi pas, après tout, en tout cas elle était très sympathique^^), et de l'autre Domino Milot, une auteure pleine de peps qui a écrit plusieurs tomes d'une saga autobiographique, les Décennies.

J'ai eu le plaisir de revoir André Franc et son épouse, que je rencontre souvent dans les salons nivernais, échangé avec Sébastien Deffontis. J'ai aussi fait la connaissance de Philippe Frot, "rencontré" sur Twitter.


Avec la chaleur parfois étouffante qui régnait sous ce grand chapiteau, ces rencontres étaient une bouffée de fraîcheur. Et c'est là que je vais vous parler de... Marjorie (eh oui !) et de Blanche.

Alors, c'est la toute première fois que je dédicace l'un de mes romans à une jeune fille se prénommant Marjorie, et cela fait tout drôle. Et je remercie donc sa maman de s'être attardée sur mon stand, interpellée par mon prénom, pas si courant que ça^^


J'ai donc aussi eu la visite d'une lectrice venue du Loiret, qui avait adoré la trilogie des Lilas et avec laquelle j'avais échangé quelques mails. C'est aussi une auteure qui va sortir son premier roman très prochainement, Blanche Gauthier. Cette rencontre m'a un peu chamboulée, je l'avoue, d'abord parce que je ne m'attendais absolument pas à sa visite et puis surtout parce que sa propre réaction m'a beaucoup touchée. En tout cas, ce moment restera dans ma mémoire comme un très joli souvenir (j'ai d'ailleurs eu le plaisir de la revoir hier à Lyon).




Voilà ! Un salon donc très riche en émotion et en jolies rencontres, tout comme celui de Lyon, mais... chut, je vous en reparle très bientôt 😘


D'ici là, vous aurez très certainement de mes nouvelles sur les réseaux sociaux, car j'aurai des petites choses à vous montrer concernant mon prochain roman.^^


60 vues

© 2018 Marjorie Levasseur - auteur

  • Instagram - Cercle blanc