Rechercher

Vous ai-je parlé d'Hélia ?


Tout au long des semaines consacrées à la communication autour de la sortie de Te revoir à Penn Avel, je vous avais fait une petite présentation de mes personnages principaux sous forme de portraits chinois, vous en souvenez-vous ? Bien qu’une photo d’un des portraits la mentionnait implicitement, je ne vous ai jamais parlé d’Hélia, cette chienne labrador qui est pourtant un protagoniste majeur de mon roman.

En créant Hélia, je l’ai voulue spéciale, attachante, très fusionnelle avec son maître et… particulièrement humaine. Non, non, je ne déraille pas, j’ai bien dit « humaine » et vous pourrez d’ailleurs le constater par vous-même en lisant Te revoir à Penn Avel, Hélia a une intelligence hors du commun et un lien tellement fort avec son compagnon de fortune qu’il est presque impossible de les séparer. On dit d’ailleurs souvent, et à raison, que le chien est le meilleur ami de l’homme, et Hélia ne fait pas exception à la règle.

Au fil de l’écriture, je me suis autant attachée à elle qu’aux personnages humains et je suis convaincue qu’elle ne vous laissera pas insensibles…

P.S. : pour l’anecdote, son nom m’a été inspiré par celui de la chienne d’une amie, qui n’est pas labrador.

0 vue

© 2018 Marjorie Levasseur - auteur

  • Instagram - Cercle blanc